Foot à l’école

Dans le cadre du développement du football à l’école, la fédération Française de Football (FFF), le ministère de l’Education Nationale et l’UGSEL renforcent leur partenariat pour favoriser au sein des écoles, le développement d’actions sportives et culturelles.
Notre école s’engage dans ce projet.
Ce dispositif a pour nom : « FOOT A L’ECOLE »
2 objectifs :
-développer les apprentissages moteurs et cognitifs liés au football
-développer des compétences transversales
2 projets :
-Le projet sportif ( cycle de 6 séances de foot en salle et participation à un tournoi en juillet)
-Le projet culturel : Réalisation d’une production artistique en lien avec le thème : « Le supporter de demain »
Après avoir été assidus et appliqués, nous observons une belle progression dans notre pratique…

Foot à l’école

Dans le cadre du développement du football à l’école, la fédération Française de Football (FFF), le ministère de l’Education Nationale et l’UGSEL renforcent leur partenariat pour favoriser au sein des écoles, le développement d’actions sportives et culturelles.
Notre école s’engage dans ce projet.
Ce dispositif a pour nom : « FOOT A L’ECOLE »
2 objectifs :
-développer les apprentissages moteurs et cognitifs liés au football
-développer des compétences transversales
2 projets :
-Le projet sportif ( cycle de 6 séances de foot en salle et participation à un tournoi en juillet)
-Le projet culturel : Réalisation d’une production artistique en lien avec le thème : « Le supporter de demain »

Après avoir été assidus et appliqués, nous observons une belle progression dans notre pratique…

bty

bty

Sondage

Sondage réalisé par Léa, Marion et Méline élèves de CM1A

QUE VEUX-TU FAIRE PLUS TARD?

Voici la question que nous avons posée à 55 élèves de cycle 3 lors de quelques récréations. En voici les résultats :

Télécharger (XLSX, 10KB)

Le printemps des livres 2018

Le printemps des livres (21ème édition)
Laëtitia Le Saux, illustratrice, est venue nous rencontrer à l’école. Elle a parlé de son métier. En la questionnant, nous avons appris beaucoup de choses !
Elle a commencé à travailler en 1993 mais elle n’a vraiment vécu de son métier qu’en 2 000. Sa première production a été un conte. Son rythme de travail est d’environ un livre par an sans compter les diverses interventions dans les écoles et les petits projets notamment dans le domaine de la publicité.
Son métier n’est pas un métier solitaire ! Même s’il y a de longs moments de travail personnel, elle a de nombreux contacts avec son éditeur qui l’aide dans les différentes étapes de l’élaboration du livre ainsi qu’avec l’auteur qui peut intervenir s’il y a des contresens entre son histoire et l’illustration qu’elle en a faite.
Elle nous a dit qu’elle utilisait un carnet de dessins dans lequel elle gardait tous les croquis !!! Elle s’interdit de gommer car elle pourrait avoir à utiliser ces dessins dans d’autres projets.
« Plus on dessine, plus on y arrive ! » Le talent ça se travaille !!!
La technique qu’elle utilise le plus est celle du découpage-collage ainsi que la peinture.
Une fois la maquette grandeur nature réalisée, elle la montre à son éditeur qui aura le dernier mot!!!
Pour finir cette matinée, elle nous a aidés à réaliser une couverture de livre. Le temps de réalisation étant très court quelques « s » se sont égarés en route… Peut-être le début d’une histoire à illustrer !!!

Translate »